L'histoire de la Chaussette

On les porte aujourd’hui sans trop y prêter attention, pourtant les chaussettes ont connu de nombreuses révolutions avant de devenir cet accessoire indispensable à notre quotidien. Dans cet article, on retrace avec vous l’histoire de la Chaussette avec un grand C. 

1° La découverte des premières chaussettes

Parlons de la naissance de la chaussette. On ne sait pas vraiment qui l’a inventée, mais l’égyptologue Albert Gayet est allé à la rencontre des premiers porteurs de chaussettes… Et ce sont les Egyptiens ! En effet, lors de fouilles dans la ville d’Antinoé, l’égyptologue a découvert une momie avec à ses pieds des chaussettes. Son tombeau datait du Vème siècle après Jésus Christ. Les chaussettes sont en effet portées depuis plus de 1 520 ans ! Et ce n’est pas un hasard si les premières chaussettes ont été portées en Égypte car Antinoé était la capitale de la mode à l’époque. Paris et Milan n’avaient qu’à bien se tenir !

À leurs prémices, les chaussettes n’étaient pas tricotées comme on peut le voir aujourd’hui : elles étaient faites aussi bien de fourrure d’animal que de cuir, puis enroulées autour des pieds pour tenir chaud et protéger de la saleté. À cette époque, on était loin de mettre de l’art à nos pieds !

 Exemple de chaussette portée par les Egyptiens, exposée au Musée des tissus de Lyon (leur forme atypique permettait aux Egyptiens de les porter avec des sandales)

2° Le Moyen Âge et les chaussettes-culotte

Si aujourd’hui la chaussette est un accessoire universel, au Moyen Âge, elle était un véritable outil de distinction sociale réservé aux classes aisées. Chaque pièce était tricotée à la main, sans machine, faisant de la chaussette un accessoire de luxe dont le secret de fabrication était bien gardé.

Toutefois, les chaussettes ne ressemblaient pas vraiment aux nôtres. À cette époque, elles avaient plutôt l’air de collants. Les bas et la culotte ne faisaient qu’un, et il faudra attendre le 18ème siècle pour que la chaussette devienne un vêtement à part entière. Les nobles, homme ou femme, portaient la chaussette collant (plus connue sous le nom de chausse) en toute circonstance.

Huile sur toile représentant l'évolution des hauts-de-chausses (modèles peints respectivement en 1533, 1566 et 1621)

3° L’industrialisation de la chaussette

1589 est une année charnière dans l’histoire de la chaussette : c’est la date à laquelle le révérend William Lee invente la première machine à tricoter des chaussettes. Malheureusement, la reine Élisabeth Ire ne trouve pas chaussette à son pied et refuse leur industrialisation. La machine de Lee tombe aux oubliettes, pour un temps.

Machine à tricoter les bas de William Lee

C’est finalement en France que la chaussette parvient à faire ses preuves. En 1656, Jean Hindret découvre les travaux de Lee et décide de les importer en France. Il ouvre la première manufacture de chaussettes (située dans le château de Madrid à Neuilly-sur-Seine) et, dès lors, l’artisan « chaussetier » se développe. Grâce à la machine, de nouvelles matières sont utilisées telles que la soie, le lin et le chanvre. Le touché est plus agréable et les chaussettes sont de plus en plus sophistiquées !

 4° La chaussette révolutionnaire

Au 18ème siècle, la chaussette devient un accessoire de lutte sociale. En effet, lors de la Révolution française, les « sans-culottes » refusent de porter ces chaussettes culottes, symboles de l’ennemi à abattre, l’aristocratie. Ils la remplacent alors par un pantalon avec des accessoires, dont des chaussettes, en signe de distinction. Les aristocrates seraient donc des « sans-chaussettes » ? Les chaussettes mi-mollet et tricotées telles que nous les vendons chez Label leur ressemblaient en tout point. Les chaussettes font donc partie des symboles de la République.

Sans-culotte en armes, gouache de Jean-Baptiste Lesueur, 1793-1794, musée Carnavalet


Par la suite, la chaussette suit l’évolution classique d’un produit industriel. Elle s’industrialise, devient de moins en moins cher à produire et se convertit en produit de grande consommation. S’en suivent des licenciements massifs dans ce secteur, liés au développement de machines et de l'outillage. L'accessibilité des chaussettes augmente, tout comme la diversification des modèles, des palettes de couleur et des matières utilisées. La chaussette devient petit à petit un accessoire de goût et de mode à part entière.

Broussaud Textile, usine textile partenaire de Label Chaussette

 5° Le retour de la chaussette comme accessoire de distinction

Aujourd’hui la chaussette redevient un accessoire clé pour se démarquer. Ce n’est plus une distinction de classe mais de style.

Vous l’aurez compris, la chaussette a une longue histoire derrière elle. À chaque époque, elle a su se réinventer, et elle n’a pas fini de nous surprendre !

 

Emma & Juliette de l'équipe Label Chaussette

 

Sources: 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Chaussette
https://www.soketi.fr/blog/histoire-chaussette/ (et oui, nos confrères aussi y ont pensé!)
https://www.blacksocks.com/fr/histoiredeschaussettes

Sources images :

https://moutonnoir.net/2016/06/13/par-amour/
https://www.pinterest.fr/pin/801077852438407652/
https://fr.wikipedia.org/wiki/Hauts-de-chausses






Liquid error (sections/shop-now.liquid line 1): Could not find asset snippets/spurit_po2_section_snippet.liquid