Les origines du Street Art

 iHeart, Nobody likes me

 

Le Street art est un mouvement artistique contemporain libertaire et subversif qui s’est développé à la fin du siècle dernier. Il se définit comme l’art des endroits publics, celui qu’on retrouve dans nos rues, sur nos murs. Il se présente sous diverses formes : graffiti, graffiti au pochoir, création d'affiches, pastel et même projection vidéo.

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, le Street Art n’est pas récent. En effet, on y voit ses prémices au Mexique avec le courant muraliste, issu de la révolution mexicaine de 1910.

Mexique 

Dans les années 1960, à Philadelphie aux Etats-Unis, un homme sous le pseudonyme de Cornbread tague sur tous les murs de la ville le nom de la fille qu’il aime. Rejoint par un autre homme, Cool Earl, ils écrivent des messages révolutionnaires qui plaisent énormément. 

Rapidement, ces graffitis prennent une dimension artistique et se diffusent notamment à New York.

C’est à ce moment-là que le Street Art a frôlé l’illégalité, par son caractère rebelle, et contestataire. Il y est d’ailleurs fortement réprimandé.

 Banksy “Graffiti is a crime”

Par la suite, dans les années 1970,  le mouvement du Street Art arrive en Europe.

En France, alors qu’on ne l'avait jamais réellement défini de la sorte, on le compare à une forme d’art. On lui dépeint une valeur intellectuelle, avec pour la plupart une prise de position politique, et parfois une touche d’humour.

Au début des années 1980, cette forme d’expression intéresse de nombreux artistes et se répand fortement, notamment avec de nombreuses techniques nouvelles comme le pochoir.

Rappelons aussi qu’à cette même période, l’Allemagne fait face à une situation politique difficile; elle est séparée en deux par le mur de Berlin. Ce même mur, lors de sa destruction à la fin des années 1980, était pratiquement entièrement recouvert de graffitis, slogans, dessins, etc ...

Le street art a donc été utilisé comme outil d’expression de mécontentement, de protestation.

                                 « Bruderkuss » de Dimitri Vrubel

 De nos jours, le Street Art est devenu un art à part entière et on y retrouve de nombreuses figures incontournables de ce mouvement : Banksy, Invader, les frères Os Gemeos.

Banksy: Girl Frisking Soldier

Un réel engouement va ainsi se créer et le regard porté sur cette forme d’art va changer : des institutions publiques vont commander des œuvres, la SNCF va accepter d’accueillir l’arrivée de ses TGV avec de nouvelles fresques, des expositions et musées vont accueillir des oeuvres de street art, et finalement des oeuvres issues du street-art vont être mises dans des salles de vente.

Exposition immersive “The world of Bansky”, Paris 

Le street-art est ainsi passé de graffitis illégaux sur des murs à un art reconnu et apprécié avec ses figures emblématiques, sur un marché tout de même encore nettement accessible.

Et chez Label Chaussette, on vous encourage à vous exprimer, à faire valoir votre côté artistique et c’est ce qu’on essaye de mettre en avant tous les lundis avec le Monday Inspi’!

Envoyez nous vos coups de coeurs, ou vos plus belles créations sur notre compte Instagram, ou par mail à l'adresse suivante : hello@label-chaussette.com 

Sinon, on s’est aussi essayé au street art en adaptant une chaussettes sur un mur. On espère que ça vous plaît